• Le rouge gorge

             Le rouge gorge


    Nom familier : le rouge gorge familier

    Nom scientifique : Erithacus rubecula

    Famille : turbidés

    Taille : 14 cm

    Poids : 16 à 22 grammes

    Longétivité : 13 ans

    Reproduction :

    Période de nidification : avril à août

    Nombre de couvaisons : 1 à 2 fois par an

    Incubation : 13 à 14 jours

    Nombre d'oeufs : 5 à 6 oeufs blancs, mouchetés de brun-roux


    Habitat :
    Nous retrouvons le rouge gorge dans les terrains boisés,dans les régions de bocage, les taillis, les forêts, les parcs et les jardins aussi bien dans les régions les plus isolées que dans les villes.
    La femelle bouge sur de courtes distances après la saison de reproduction jusqu'à un territoire hivernal proche où elle pourra se nourrir alors que le mâle garde le même territoire toute l'année.

    Nourriture :
    Le rouge gorge se nourrit surout d'insectes et de petits invertébrés mais aussi de petites graines, de fruits et de baies. Il lui arrive aussi de fréquenter les mangeoires en hiver.

    Identification :
    Le rouge gorge est facilement reconnaissable par sa poitrine et sa face rouge orangé, contrastant avec les parties inférieures blanchâtres. Les parties supérieures du rouge gorge sont brun-vert-olive ainsi que ses ailes et sa queue. Son bec est conique et brun foncé avec la base claire. Ses yeux sont noirs, Ses pattes sont fines et ses doigts brun clair.
    Le juvénile
    a les parties inférieures densément tachetées de brun et jusqu'à sa première mue il n'a pas de tache rouge.

    Voix :
    Son chant est une série de gazouillis ténus, doux et clairs, de courts trilles, avec des arrêts brusques. Pendant l'automne, son chant est plus doux.

    Comportement :
    Lorsqu'il est au sol, il prend une posture dressée. Il agite ses ailes
    et sa queue en permanence. Il vole d'un perchoir bas à un autre en voletant. Quand il est en alerte, il agite et dresse sa queue. Aussi on le voit souvent près des habitations, lui arrivant même d'entrer dans les maisons.
    Ce sont des oiseaux agressifs, ils se battent entre mâles d'une façon haineuse combats peuvant aller jusqu'à la mort de l'un des deux adversaires. Ils sont hautement territoriaux, exposant leur poitrine orange vers tout intrus.
    Les combats débutent par des coups à l'intrus, donnés avec les pattes
    et les ailes, ou en délogeant l'oiseau de son perchoir. Ensuite, les deux opposants commencent à rouler sur le sol, et à voltiger l'un face à l'autre en donnant des coups de griffes. Chaque oiseau essaie de clouer son rival au sol. Les combats peuvent durer une minute, une heure ou plus.
    C'est aussi l'un des oiseaux les moins sauvages et très présent dans les jardins, cherchant sa nourriture à proximité des humains en train de jardiner. Il lui arrive même de venir se nourrir de proies vivantes, comme des vers de terre ou des vers de farine, présentés à la main. Si l'hiver est rude, il deviendra encore plus familier, car le manque de nourriture provoqué par la neige et la glace le rend très vulnérable.

    A l'opposé de nombreux autres oiseaux, le rouge gorge vit en solitaire pendant l'automne et l'hiver.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :