• Openfield

    En géographie, il représente un paysage agraire à champs ouverts dont l'horizon est la seule barrière.

    img508/7159/dscf3104gy8.jpg

    Openfield du centre de la France, Indre.

    Il a plusieurs caractéristiques :

    Il n'y a pas ou peu d'arbres, ni de landes et prairies permanentes.   Traditionnellement on trouve un habitat groupé. Il y a une volonté de centralisation et d'organisation dans ce type de paysage, par exemple dans les villages en rue, les habitations sont agglomérées progressivement le long de la route pour permettre aux propriétaires d'avoir une ouverture sur cette route principale et en même temps un accès sur leur propriété agricole.  Le paysage est assez "pauvre" d'où n'émergent que des constructions humaines, comme les silos à grains, les châteaux d'eau, les fermes,...  Les terres quand à elles sont fertiles. Le sous-sol est sédimentaire ou détrétique. Cependant on a des différences dûes au climat, aux dépôts sédimentaires qui n'a pas été le même selon les régions et les époques mais aussi à la transformation du milieu par l'homme.  

    img487/4035/dscf3098jc8.jpg

    Principale caractéristique d'Autrefois :

    L'assolement : L'agriculteur divisait ses terres en différentes parties (les "soles") consacrées chacune à un certain type de culture. Il y avait une rotation des soles, triennal dans les régions tempérées et biennal dans les régions méditerranéennes. De même la culture d'une sole pouvait varier d'une année sur une autre. 

    Par exemple un agriculteur avait huit parcelles, deux pour le blé, trois pour le tournesol, deux pour le maïs et une en jachère; l'année suivante on faisait tourner les cultures.

    img227/3810/iiiixj1.jpgimg227/3028/iitk6.jpg

                           

      Première année de l'assolement                  Deuxième année

    Les avantages de cette technique : elle permettait que la terre ne s'appauvrisse, en effet la période de jachère permettait à la parcelle de se reposer. De plus les paysans pauvres et sans terre pouvaient venir faire paître leurs bêtes sur les soles moissonnées (principe de la "plaine pâture"). Enfin, le travail se faisait de manière collective. 

    Nous avons aussi une uniformisation des parcelles dues notamment au remembrement dans les années 1960. Le paysage agraire connaît ainsi selon les régions et comme nous pouvons le voir par photos satellites une structuration géométrique trapues ou allongées. "Des taches de couleur géométriques, agencées et ordonnées par un réseau de lignes, celles des limites de parcelles, de chemins et de routes qui diffusent en étoile à partir du village."  Ce paysage est très présent en Beauce, en Brie, en Champagne, sur le Plateau de Picardie et du Nord, ainsi que dans le Berry, sur le Plateau Lorrain et dans le Poitou. On en trouve aussi des traces dans la plaine de Caen, le couloir de la Saône et du Rhône. 

    img516/3544/dscf3277vv9.jpg

    Paysages d'openfield dans le Berry, Septembre 2007.

    img516/4329/dscf3274an6.jpg

    Dans les openfields traditionnels de Lorraine, de l'Artois, de Brie septentrionale nous avons une structuration des parcelles allongées. C'est ce qu'on appelle "lanières". Nous pouvons aussi en voir dans les vallées de l'Aquitaine, dans le couloir Rhodanien ou sur le littoral du pays de Caux. 

    img205/602/lanirekm2.jpg

    Sur cette photographie satellite, nous avons un exemple de "lanière" dans la région du Nord-Pas-de-Calais près de Pommier. 

    Quelques fois ces lanières sont si étroites que la campagne ressemble plus à des lames de parquet. (structure typique de la plaine Alsacienne.)

    img205/2315/parquetil9.jpg

    Lames de parquets en Lorraine.

    Ces formes en lanières furent utilisées car on pensait que cela permettait aux paysans de diminuer le nombre de demi-tours à effectuer en bout de parcelle avec l'attelage et la charrue qui était peu maniable. Cependant avec la mise en place des machines, les structurations en lanières tendent à disparaître du fait que les difficultés rencontrées autrefois n'existent plus. Ainsi le paysage connaît une évolution en passant d'une structure en lanières à une structure en damier.

    Cette structuration en damier apparaît dans les régions de la Beauce et de la Brie. Ce sont des parcelles massives, trapues, souvent carrées ou rectangulaires. 

    img205/7057/damierqn2.jpg

    Ici un exemple de Damier près de Trinay en Beauce.

    Enfin nous trouvons aussi une structuration en puzzle notamment dans l'Indre.

    img205/9748/puzzleop7.jpg

    Dans ces régions quelques nuances apparaissent notamment par un relief qui peut être plus ou moins marqué, un sous-sol imperméable ou sablonneux, une exposition climatique plus ou moins humide; entraînant la mise en place de vigne, de forêt ou de bocage. Par exemple, sur les escarpements et les plateaux autour des grandes plaines, où les affleurements de marnes ou d'argile et les altitudes entraînent forêt et herbage.

    Nous trouvons aussi ce genre de paysage dans les montagnes, comme dans la région de l'Auvergne, le long de la chaîne des volcans entre Clermont-ferrand et Vichy, où se trouve la Limagne (région plate aux champs ouverts dont l'altitude moyenne est de 310 mètres. Elle est bordée à l'Ouest par le plateau granitique où repose la chaîne des Puys et à l'Est par les monts du Forez. Elle mesure environ 90 km de long et de 15 à 40 km de large). Issue de l'effondrement des massifs anciens qui l'entourent recouverte de terres fertiles.

    Plaine de la Limagne 


  • Commentaires

    1
    visiteur_wxs31
    Lundi 15 Décembre 2008 à 17:07
    trop beau!!!
    2
    moi
    Mercredi 4 Mars 2009 à 21:40
    ya une cart ?
    3
    Ando
    Mercredi 12 Août 2009 à 16:26
    Merci RATAL CE SITE mais sa a presque r1 avoir aek la Belgique ! :O ^o) ... ?
    4
    hakou
    Vendredi 1er Janvier 2010 à 16:54
    j'ai fais de la geographie
    sur les paysages comme sa je suis la seul a avoir 20/20
    5
    hakou
    Vendredi 1er Janvier 2010 à 16:54
    j'ai fais de la geographie
    sur les paysages comme sa je suis la seul a avoir 20/20
    6
    toto 974
    Mercredi 27 Janvier 2010 à 12:21
    wech mimi mathi
    7
    Carin
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 18:06
    super!! pour mon cours de géo, je suis parée....
    8
    anonyme
    Lundi 31 Janvier 2011 à 19:23
    hello! Je tiens à vous remercier pour vos explications simples et bien formée . Vous m'avez été d'une grande aide lors d'un exposé ! Merci beaucoup , anonyme .
    9
    anonyme =]
    Lundi 7 Février 2011 à 16:48
    Merci pour ces petites infos ! je vais pouvoir faire mon travail de edm plus facilement :p
    10
    anonymou
    Samedi 21 Avril 2012 à 13:39
    merci votre site m'a beaucoup aider.Anonyme.
    11
    steph
    Mardi 7 Février à 17:16

    pourquoi est il plus facile de cultive en region openfield
    smileerf 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :