• L'énergie éolienne

    Les éoliennes :

    L'énergie éolienne tire son nom d'Eole (Alios en grec ancien) qui est le nom donné au Dieu du vent dans la Grèce antique.

    Les premières éoliennes servaient à pomper de l'eau, aujourd'hui elles produisent de l'électricité. L'énergie éolienne est produite sur le fonctionnement des moulins à vent. En effet c'est le vent qui fait tourner les pales. Lorsque le vent est suffisamment fort, c'est-à-dire qu'il est supérieur à 15 km/h, les pales tournent et entraînent la génératrice qui produit de l'électricité. C'est le même principe que celui de notre bonne dynamo de vélo.

    Les deux manières de l'utiliser :

    - conservation de l'énergie mécanique : le vent est utilisé pour faire avancer un véhicule, pour pomper de l'eau ou pour faire tourner la meule d'un moulin.
    -
    transformation en énergie électrique : l'éolienne est couplée à un générateur électrique pour fabriquer du courant continu ou alternatif. Le générateur est relié à un réseau électrique ou bien fonctionne de manière autonome avec un générateur d'appoint et/ou un parc de batteries ou un autre dispositif de stockage d'énergie.

    Dans qu'elles régions rencontre t-on ces éoliennes ?

    Au début 2005, le parc éolien français comptait 629 éoliennes. La France avec ses DOM produisait 386 MW ce qui représentait moins de 1 % de sa consommation électrique totale.

    La France est tout de même le deuxième gisement éolien d'Europe après le Royaume-Uni.

    Nous les rencontrons surtout en Languedoc-Roussillon, en Bretagne, en Champagne Ardennes, en Picardie, en Rhône-Alpes, en Lorraine et dans le Nord-Pas-de-Calais. Cependant il n'y en a aucune en Aquitaine, en Bourgogne, en Franche-Comté et en Alsace.

    Les différentes catégories d'éoliennes :

    - les aérogénérateurs domestiques de faible puissance qui fournissent en électricité des sites isolés pour des besoins individuels ou de petits réseaux collectifs,

    - les éoliennes de grandes puissances raccordées aux réseaux nationaux dont les plus grandes ont une puissance aujourd'hui de 2 500 kW.

    1. Les aérogénérateurs domestiques :

    constitution

    Ces éoliennes domestique sont des nacelles de 2 Lou 3 pales perchées sur des mâts qui mesurent entre 11 et 35m et qui génèrent une puissance inférieur à 36Kw.

    Même si le vent n'est pas toujours présent l'énergie est emmagasinée par le réseau électrique auquel l'éolienne est raccordée.

    fonctionnement

    Les pales s'orientent face au vent grâce au safran, c'est une pièce plane habituellement à l'arrière de la nacelle pour une éolienne de faible puissance. L'ensemble de la structure (c'est-à-dire les pales, la nacelle et le safran) suit le vent d'un seul bloc en pivotant sur un mât haubané ou autoporteur.

    Les pales sont plus ou moins grandes selon la puissance désirée car la puissance produite est proportionnelle à la surface balayée.

    Les avantages

    Elle permet une autoconsommation de l'électricité évitant par exemple les coupures de courant ou autre.

    Elle permet aussi une revente de l'énergie de deux manières : 

    • la vente du surplus.

    • la vente totale.

    Que peut-on alimenter avec ?

    L'éolienne domestique permet d'alimenter une télévision, un éclairage, un réfrigérateur, un congélateur, un four à micro-ondes et du matériel informatique ou même tout  l'éclairage et l’électroménager d'une maison.

    2. L'éolienne :

    Les deux types d'éoliennes :

    * Les éoliennes à axe horizontal :

    - Sa constitution :

    Une éolienne est constituée d'un mât qui peut mesurer entre 50 et 110 m de haut. À son sommet se trouve une nacelle qui est équipée d'un rotor à axe horizontal, à trois pales mises en rotation par le vent. Le diamètre du cercle qu'elles balayent varie de 40 à 120 m.

    D'après le site : http://domsweb.org/ecolo/eolien.php.

    -Son fonctionnement :

    Le vent fait tourner les pales entre 10 et 25 tours par minute. Il s'en dégage ainsi une énergie mécanique qui est transformée en énergie électrique dans la nacelle grâce à une génératrice. L'énergie produite est fonction de la surface balayée.

    * Les éoliennes à axe vertical :

    Les pylônes des éoliennes à axe vertical sont courts, en effet ils font entre 0,1 et 0,5 fois la hauteur du rotor. Cela permet de placer tout le dispositif de conversion de l'énergie (génératrice, multiplicateur, ...) au pied de l'éolienne, facilitant ainsi les opérations de maintenance. De plus, il n'est pas nécessaire d'utiliser un dispositif d'orientation du rotor comme pour les éoliennes à axe horizontal.

    Cependant il y a deux raisons qui fait qu'aujourd'hui ce type d'éoliennes n'est plus construite :

      * les vents sont faibles à proximité du sol, ce qui induit un moins bon rendement car l'éolienne subit les turbulences du vent.

      * ces éoliennes doivent être entraînées au démarrage et le mât subit de fortes contraintes mécaniques.  

    - Les deux types de structures d'éoliennes à axe vertical les plus répandues :

    Nous trouvons le rotor de Savonius : le fonctionnement est basé sur le principe de la traînée différentielle. Les efforts exercés par le vent sur chacune des faces d'un corps creux sont d'intensités différentes. Il en résulte un couple entraînant la rotation de l'ensemble.

    Le rotor de Darrieus : le fonctionnement est basé sur le principe de la variation cyclique d'incidence. Un profil placé dans un écoulement d'air selon différents angles, est soumis à des forces d'intensités et de directions variables. La résultante de ces forces génère alors un couple moteur entraînant la rotation du dispositif.

    Qu'est ce qu'un parc éolien ?

    Un parc éolien ou une ferme éolienne est un site qui regroupe plusieurs éoliennes. Il se trouve en général dans un lieu où le vent est fort et/ou régulier.

    Certaines critiques accusent les parcs éoliens de porter atteinte aux paysages mais bon quitte à choisir moi je préfère avoir un parc éolien à côté de chez moi qu'une centrale nucléaire et vous ?

     

    Evolution du parc éoliens en France

    evolution parc_eolien_franc

    Source : Syndicat des Energies Renouvelables

    Le parc éolien français a atteint à la fin 2007 près de 2.700 mégawatts (MW) avec 1.500 éoliennes sur son territoire. Le parc éolien connait une forte progression depuis 2005 où la France comptait seulement quelque 400 MW produits par les éoliennes.

     

    Bilan éolien par région en 2007

    bilan eolien_region_france

    Source : Syndicat des Energies Renouvelables 

    Nous remarquons avec cette carte que la progression de l’éolien présente de fortes disparités régionales. Ainsi la première région éolienne française est le Centre avec 315 MW installés, suivie des régions Languedoc-Roussillon (281 MW), Bretagne (254 MW), Lorraine (208 MW) et Picardie (193 MW). Cette disparité est aussi présente à l’intérieur de chaque région. Par exemple dans la région centre le département de l’Eure-et-Loir cumule 82% de la puissance installée.

    Le vent :

    Une éolienne ne fonctionne pas en continu en effet on estime que sur un an elle tourne entre 25 et 35 % du temps, soit environ 3 000 heures.
    Au-dessous d'une certaine vitesse du vent c'est-à-dire en dessous de 4 m/s une éolienne ne tourne pas. Ainsi pour optimiser le rendement en électricité les éoliennes doivent être placées à des endroits exposés aux vents.

    En revanche si le vent souffle trop fort, des capteurs de vitesse de vent situés sur la nacelle déclenchent alors automatiquement le freinage des pales et la commande de mise en sécurité de l'éolienne.

    La puissance des vents en France

    Vitesse du vent à 50 mètres au-dessus du sol en fonction de la topographie, source
    www.arehn.asso.fr/dossiers/eolienne/eolienne.html.

    La France est le 2ème gisement éolien d'Europe après la Grande-Bretagne c'est pourtant un des pays d'Europe où la ressource est la moins exploitée.

    Ses avantages

    C'est une source d'énergie qui est non polluante, inépuisable et avec un faible impact sur l'environnement. Elle permet aussi :

    - la création d'emploi : pour l'entretien d'un parc eolien, son étude, sa fabrication, son montage,...

    - un attrait touristique : des touristes viennent parfois de loin pour les admirer, ce qui entraine des retombées financières non négligable pour la région.

    - un avantage environnemental : en effet une éolienne ne dégage aucun rejet nocif pour la santé des personnes et pour l'environnement. 


  • Commentaires

    1
    george
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 10:35
    Peux-tu nous faire un exposé plus court et plus simple pour demain stp ? merci d'avance ;) je te revaudrais ça ^^
    2
    George
    Mardi 25 Janvier 2011 à 18:05
    Bon alors?! Cet exposé, sa aance ?! =P
    3
    George
    Mercredi 22 Juin 2011 à 11:26
    J'attends toujours !!! ^^ ;D
    4
    jacques
    Mercredi 11 Juin 2014 à 10:15
    ça va pas la tête j'attend l'exposé ! depuis 2011 je t'aime
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :